Home sweet home ... partie 2

Il y a quelques semaines, nous vous avons parlé de notre toute première bougie, la 01. Un subtil mélange de basilic, de feuilles de figuier et de menthe. Nous parions que vous venez de recevoir la vôtre !

Nous sommes fiers de vous présenter aujourd'hui sa sœur, la bougie 02. Composée de coriandre, de miel et de feuilles de tabac, cette bougie apportera une touche vibrante à votre humeur hivernale. Au-delà des trois ingrédients dominants, certains reconnaîtront des notes de lavande de Provence, d'ylang-ylang des Comores, d'anis et de tonka. Douce, fruitée et surtout bien équilibrée, cette bougie nous rappelle l'été et ses doux parfums ensoleillés.

À allumer pour une soirée Netflix and chill, ou pour une réunion (limitée), elle est un must pour tous ceux qui ne peuvent pas dire adieu aux nuits d'été chaudes et frénétiques. Notre bougie 02 est définitivement une bougie de fête.

Puisque nous parlons de bougies, faisons un bref historique.

Les historiens retrouvent leurs traces dès 3000 avant J.-C. à des fins d'éclairage... Bien plus tard, au Moyen Âge, les bougies rivalisent avec les lampes à huile, et sont alors considérées comme très luxueuses (donc peu accessibles). A l'époque, les bougies étaient de simples joncs trempés dans de la graisse animale (mouton, boeuf... Glamour !). On pouvait même les considérer comme "végétaliennes" grâce à l'utilisation de certaines matières comme le suif. Une fois les tiges trempées dans la matière, elles étaient ensuite laissées plusieurs heures à l'air libre pour la phase de solidification.

Une autre option était possible pour les personnes plus privilégiées en utilisant la cire d'abeille - pas tout à fait végétalienne cependant. Extrêmement chère et rare, elle n'était pas courante...

Dans une histoire plus récente, les bougies sont apparues massivement à Bugaya. Cette ville algérienne a été l'un des premiers producteurs de cire au début du 19ème siècle.

Aujourd'hui, même si nous n'avons plus besoin de bougies pour nous éclairer (sauf pendant les coupures de courant ou les dîners romantiques), elles sont toujours très populaires. Elles peuvent aussi avoir une dimension spirituelle pour certains.

Nous adorons les bougies lorsqu'elles sont utilisées pour les réunions de famille et d'amis.... et encore plus lorsqu'elles sont parfumées ! Elles donnent du piquant à nos intérieurs et procurent instantanément une sensation de chaleur et d'accueil.

Comment sont fabriquées les bougies parfumées ? Le processus de création est légèrement différent des bougies classiques. Le parfum est d'abord incorporé à la cire chaude, puis le mélange est versé dans de jolis récipients avec une mèche au milieu. L'étape suivante consiste à attendre que ces bébés refroidissent. Ils sont alors prêts à pimenter vos soirées !

Comment vont-ils pimenter votre intérieur ? Une fois allumée, la mèche fait fondre la cire parfumée et crée un "bain fondant". Le parfum se diffuse dans l'air par évaporation, et c'est parti : ça sent divinement bon !

Vous êtes maintenant de vrais pros de la bougie ... Revenons maintenant à nos trois bébés ! Pour laquelle allez-vous craquer ?

Sale

Unavailable

Sold Out

French
French