Certaines unions peuvent faire des merveilles !

Vous aussi vous restez parfois perplexes devant certaines matières premières ? Suivez le guide, on vous explique !

Les matières premières sont très complexes. Surtout les naturelles ! La nature leur a offert une complexité olfactive, liée à la diversité des éléments odorants qu’elles comportent. Par exemple, l’odeur d’une rose est constituée de beaucoup de composés aromatiques ! On en compte plus de 250... Seulement trois d’entres eux sont responsables de l’odeur de la rose. Les autres permettent de facetter le parfum de cette fleur. Elle sera plus fruitée, plus verte, plus miellée.. Vous voyez ce n’est pas si compliqué ! C’est un peu comme pour le vin, en fonction du terroir leur odeur varie. On prend conscience de toute la richesse olfactive que nous donne la nature.

Cependant, elle ne nous permet pas de jouer avec toutes les fleurs et végétaux. Parfois, il est impossible d'extraire la moindre odeur, on les appelle les “fleurs muettes” dans le jargon. C’est le cas du muguet, du lilas, de l’orchidée. On se rend compte alors qu’avec uniquement des extraits naturels, la palette de couleurs des parfumeurs serait bien fade. Imaginez un monde sans fragrances musquées, douces et cocooning, quelle tristesse ! Impossible pourtant de pouvoir se lover dans ces parfums sans les muscs ! On est donc bien content qu’ils existent, car la réglementation interdit les muscs s’ils sont d’origine animale. Le chevrotain porte-musc se porte beaucoup mieux depuis, et on en est ravis cela dit.

Il existe des ingrédients “natures identiques”. C’est-à-dire que nous retrouvons ces éléments dans la nature. Par exemple, la Damascone, aux facettes fruitées et florales très diffusives, est naturellement présente dans certains thés. Les parfumeurs l'utilisent pour booster les notes rosées, de thé ou de violette.

Voici quelques clés pour mieux comprendre comment se passe la formulation. Certaines unions peuvent faire des merveilles, surtout quand elles passent entre les mains de nos parfumeurs créateurs ! Et oui vous ne vous y attendiez pas, mais une odeur de jasmin peut naître de l’association d’une banane et d’une sécrétion animale. Une synergie surprenante ! L’indole a une odeur très segmentante. Certains trouvent cet ingrédient très animal (voire désagréable) alors que d’autre lui trouve une beauté envoûtante, sensuelle et florale. Quand les deux se rencontrent dans des quantités équilibrées, la banane s'évanouit pour laisser place à une fleur solaire et sensuelle, le jasmin. Incroyable, c’est de la magie ?

Si certaines matières premières se répondent et créent de nouvelles notes, c’est aussi le cas pour les parfums. Chez nous, on aime associer plusieurs parfums entre eux et créer notre propre sillage.

En combinant une cologne florale musquée comme le 002 avec un parfum aromatique comme le 701, des notes subtilement boisées et délicieusement plus fruitées font leur apparition. On vous conseille aussi d’associer le 002 avec le 302 pour le rendre plus intense et plus sensuel.

Et vous, avez-vous trouvé votre “perfect match” pour la Saint Valentin ?

Sale

Unavailable

Sold Out

French