Qui est Sohrab ?

Avez-vous déjà entendu parler de Sohrab Chitan ? Sohrab fait partie de la communauté Bon Parfumeur et nous accompagne pleinement dans nos idées les plus folles. Pour vous aider à mieux connaître ce talent brut, nous vous partageons son histoire. 

Danseur et chorégraphe, Sohrab est un véritable passionné qui se donne corps et âme pour son art. Ce qu’il aime ? Danser à ne plus finir pour se sentir heureux, ressentir des émotions, allant de la passion au déchirement à la peur. En quelques mots se sentir vivant. 

La danse et la chorégraphie ne font qu’un pour Sohrab. En studio, il aime transpirer autant que ses danseurs qu'il guide avec passion. Il adore aussi se retirer pour devenir l’un de leur plus fervent spectateur. La citation de Maurice Béjart qui résonne le plus en Sohrab est bien « La chorégraphie, c'est comme l'amour : ça se fait à deux ».

D'une formation en danse classique, il refuse toutefois de se laisser enfermer dans une case. Ni danseur classique, ni contemporain... mais un artiste au talent immense, désireux de transmettre son art au plus grand nombre ! 

Les mots de Sohrab : 

On est très attaché à la transmission du savoir-faire, à l’authenticité pour nos parfums. La danse c’est aussi transmettre non ? 

« La danse est un apprentissage tout au long d’une vie. Il s’agit de transmettre aux danseurs et apprendre auprès d’artistes qui travaillent au service de la danse. C’est beau de voir cette transmission permanente dans un sens ou dans l’autre. »

Le parfum est quelque chose de très personnel et émotionnel, que ressens-tu lorsque tu en portes ? 

"Je termine de m’habiller quand je mets du parfum. À cet instant, je clôture mon rituel matinal, ça donne le ton à ma journée. Le parfum nous procure une sensation d’ancrage et d’existence, comme la danse qui est un ancrage par définition. Danser, c’est s’élever, mais il faut déjà être encré dans le sol."

 Le corps, la peau, et la chaleur qui s’en dégage fait vivre les fragrances. Quel lien ferais-tu entre l’art de se parfumer, et celui de danser ? 

"Se parfumer c’est assumer une odeur mais les odeurs sont aussi très identitaires. Quand je danse, il y a une multitude de senteurs qui m’entourent l’odeur des partenaires, de la colophane, de la scène. La transpiration a aussi une odeur. Mêlée à celle du parfum que chacun porte, ce mélange unique et ultra personnel marque le temps et l’espace. Le lien entre ces deux formes d’arts c’est la transpiration, l’eau."

Tu es très sollicité, si nous voulez venir te voir danser, ou devons-nous venir ? 

"Nous avons dansé à la Villa Noailles. C’était une performance pour le 36eme Edition du festival de mode. Pour le 7 avril, je travaille sur la pièce « Fin de journéeDeter ».

Sohrab vibre et raisonne avec passion. Un peu comme nos parfumeurs créateurs qui écrivent pour nous des fragrances twistées et singulières, il invente des chorégraphies nous racontant à chaque fois une nouvelle histoire...

Jetez un coup d'oeil sur son site internet et compte instagram.

Sale

Unavailable

Sold Out

Français
Français