Tout savoir sur le softact

Si le monde de la parfumerie vous fascine, vous pourriez avoir envie d’en découvrir davantage. Avant d’être élaborée totalement, une fragrance doit suivre un processus assez complexe. Pour tout savoir sur les techniques de fabrication d’un parfum et savoir ce qui se passe en coulisses, c’est par ici !

Le softact, un procédé d’extraction

Afin d’extraire les matières premières qu’elles vont utiliser pour élaborer leurs fragrances, les maisons de parfum peuvent avoir recours au softact, une extraction par CO2. Si la chimie n’était pas votre fort au lycée, pas de panique, on est là pour vous éclairer ! Cette technique d’extraction permet de récupérer l’huile essentielle contenue dans un produit à l’aide de dioxyde de carbone à l’état « supercritique » (ne prenez pas peur, il s’agit simplement d’un quatrième état physique, à mi-chemin entre liquide et gazeux !).

Concrètement, l’extraction de la matière première est réalisée à haute pression et à une température modérée (environ 31 °C) afin d’en préserver toutes les molécules. La matière première est placée au sein de paniers cylindriques dotés de filtres à chaque extrémité. Une fois les paniers dans l’extracteur, le CO2 circule à l’état liquide afin de dissoudre l’huile essentielle présente dans la matière première. Une fois la pression diminuée, le CO2 revient à l’état gazeux et les extraits odorants peuvent être récupérés dans le séparateur.

Les avantages du softact

Un procédé novateur, certes, mais qu’a-t-il de si spécial ? On vous dit tout !

Le respect de la matière première

Ce procédé est réputé pour être assez doux : il permet d’obtenir un absolu relativement proche de l’odeur naturelle de la matière première. En préservant la qualité de cette dernière, on obtient évidemment des senteurs de meilleure qualité.

Un procédé respectueux de l’environnement

Écologique, le softact ne génère aucun gaz à effet de serre. Le CO2 est un solvant considéré comme non dangereux et non inflammable. Il peut être recyclé, ce qui lui vaut le surnom de « solvant vert ».

En plus du softact, d’autres procédés d’extraction existent. L’enfleurage, la distillation, l’expression ou encore le nature print… À vous de les découvrir pour mieux cerner l’univers du parfum !

Sale

Unavailable

Sold Out

French
French