Tips olfactifs - Comment améliorer notre odorat ?

Repartir sur de bonnes bases pour l’année prochaine ? Tous les jours, notre odorat est confronté à des centaines d’odeurs (dans les transports, la rue, la salle de bain, la cuisine, un jardin…), et il arrive qu’il fatigue un peu… Comment le mettre au repos ? Et comment le stimuler ? La team Bon Parfumeur arrive à la rescousse avec ses conseils de pro ! 


 1/ Se faire une petite culture olfactive 

Si vous souhaitez développer votre nez, nul besoin de suivre une formation de parfumeur. Vous pouvez tout d’abord commencer par vous faire une petite culture olfactive. Savoir différencier les différentes familles olfactives, c’est déjà super top ! Orientaux, fleuris, gourmands ou encore boisés : devenez incollables ! Entraînez-vous avec nos parfums, ils sont rangés par famille olfactive, facile ! 


2/ Booster son odorat

 Autre petit exercice pour faire travailler son odorat : s’amuser à sentir des ingrédients du quotidien. Vanille, lavande, poivre, menthe, orange…(que vous pouvez trouver dans votre cuisine). Vous pouvez aussi trouver des huiles essentielles en pharmacie. Préparez vous un petit planning olfactif, et organisez un thème par semaine. La première semaine, comparez une menthe poivrée et une menthe verte par exemple. Reniflez les successivement, les yeux fermés ensuite, en essayant de deviner quelle odeur correspond à chaque matière. Trouvez un mot qui permet de faire la différence entre ces deux ingrédients. Par exemple avec la menthe, la vert est plus chewing gum, et la poivrée est plus piquante. Vous pouvez aussi associer une odeur à un souvenir, un endroit, permet également de retenir plus facilement les subtilités d’une odeur. La menthe verte vous rappelle vos vacances au Maroc quand vous aviez 15 ans ? Elle s’imposera plus facilement dans votre esprit et deviendra reconnaissable entre mille. Au-delà de se rappeler d’un chouette souvenir, cela rend votre nez super affuté ! 


3/ Curiosité ! 

Gardez toujours un petit carnet avec vous (ou votre téléphone ça marche aussi) pour noter vos impressions quand vous sentez quelque chose. Vous passez dans un jardin et vous tombez in love du parfum d’une rose ou vous flânez dans un magasin et vous découvrez les nouveautés. A tête reposée relisez ces notes, et ressentez plus tard c’est odeur si vous en avez l’opportunité. C’est aussi comme ça qu’on développe son nez, sa mémoire et sa créativité. 


Help ! Je ne sens plus rien ! 

De manière générale, pour « rebooster » son nez et le rendre plus sensible aux odeurs (après avoir fait par exemple le marathon du rayon parfum dans une boutique), il suffit de renifler une petite partie de votre peau (non parfumée, obviously). Avant-bras, creux du coude… Votre nez sera confronté à une odeur qu’il connaît et qui le « rassure » et sera ensuite prêt à affronter des nouvelles senteurs. Remise à zéro ! Et vous, c’est quoi vos techniques pour entretenir votre odorat ? Dites-nous tout !

Sale

Unavailable

Sold Out

Français
Français