Rencontre avec notre parfumeur Mylène Alran

Rencontre avec Mylène Alran, la parfumeur qui monte, qui monte… Chez Bon Parfumeur, on aime nos parfumeurs parce qu’ils sont inspirants, ultra créatifs et bourrés de talent (cela va de soi) et parce que leurs parcours sont plein de rebondissement. Alors, forcément, quand notre chemin a croisé celui de Mylène, le coup de foudre a été immédiat. Zoom sur la créatrice qui se cache derrière le 603, étonnant parfum aux inflexions cuirées, aux notes d’encens et tonka (patience, patience : on y vient…). 

Mylène et les parfums, c’est avant tout une histoire d’amour (et qui remonte à longtemps !). Enfant, dans le Sud-Ouest, elle s’interroge déjà sur les odeurs qui l’entourent : campagne, forêt, bois, fleurs ou même personnes… L’idée de devenir «créatrice de parfums» germe donc assez tôt dans son esprit et ces notes la suivent encore aujourd’hui. 

Après avoir étudié la chimie à Montpellier (les parfumeurs n’y échappent pas !), elle fait ses débuts chez Robertet, une référence dans le milieu de la parfumerie. En 2019, notre « super-nez » intègre Drom fragrances. Entre temps, elle a le temps de signer des parfums qu’on a tous déjà au moins une fois « sniffés » : Chloé Absolu de Parfum, Chrome Intense d’Azzaro … Et c’est peu de temps après que nous la rencontrons. Et que le 603 fait sa grande entrée dans la cour des Boisés ! Vous voulez en savoir plus sur cette création ultra sensuelle et un brin mystique ? Suivez le guide !

Lorsqu’on collabore avec des artistes, on aime leur donner carte blanche afin qu’ils puissent laisser libre cours à leur créativité. Bref, la confiance règne ;) Quand Mylène a donc commencé à penser le 603, il était pour elle question de voyage, de profondeur, s’approchant presque d’une certaine spiritualité. Un retour aux sources, reposant et particulièrement à propos en ce moment. 

Avec ses facettes d’encens (l’un des tout premiers parfums jamais créés, qui remonte à l’Egypte Antique !), le 603 nous transporte dès le tout premier « pschit » en terre mystique. On l’apprécie pour ses notes chaleureuses et orientales, qui s’équilibrent avec la fraîcheur du citron et de la feuille de violette verte. Son cœur sexy révèle dans un second temps un sillage puissant de fève tonka et d’effluves « cuirées ». (Non, il n’y a pas de cuir dans ce parfum, c’est juste l’idée olfactive ! )

Grande adepte des voyages au Maroc, Mylène Alran a voulu retranscrire dans ce parfum l’ambiance des souks colorés et des rues agitées. Pari réussi : on perçoit la chaleur, la joie mais aussi la surprise avec les notes fraîches que nous évoquions un peu plus tôt. Le 603 couvre un grand éventail de senteurs très différentes, dans lesquelles on espère que vous vous retrouverez. À défaut de pouvoir voyager loin (pour le moment !). 

Vous aussi, vous avez adopté le 603 ? Dites-nous ce que vous en pensez

Sale

Unavailable

Sold Out

French
French